La mise en réseau du lycée

La mise en réseau d’un lycée

Pourquoi ?

    La mise en place d’un réseau s’est imposée pour faire face aux difficultés de fonctionnement d’un grand nombre de machines « isolées », de partage d’imprimantes entre plusieurs postes , la prolifération de virus et la modification par les utilisateurs des « fichiers système » .
Les principes directeurs de cette mise en réseau étaient de gommer au maximum les différences matérielles entre machines de façon à assurer leur interchangeabilité et de réduire au minimum la partie des systèmes d’exploitation stockée sur les disques locaux de façon à tolérer des petits disques et à réduire autant que possible le temps de reconfiguration d’une machine (ou de mise en service d’une nouvelle machine).

Deux phases :

– Conception
– Mise en œuvre

Finalité :

– Offrir des services aux utilisateurs (transport de données, partage, accès à des ressources partagées)
– Sauvegarde des données
– Services sécurisés (messagerie, web…)

    Le taux d’équipement régional doit atteindre d’ici 2005 1 poste pour 3,2 élèves, soit un total de 14 000 postes financés par la Région.

    La Région financera 2 300 postes informatiques par an et financera aussi toute la mise en réseau par un système de dotation financière tous les collèges et lycée de la région. La dotation est calculée sur la base d’un parc optimal renouvelable à 5 ans terme échu. Le parc optimal est fonction des effectifs et de la nature des diplômes de chaque établissement. Celui-ci peut sensiblement évoluer chaque année en fonction de la variation des effectifs.

    Le travail est mené avec la collaboration active de la DATICE (dispositif académique TICE, rectorat) et du DRTIC (DRAAF, Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt). Les établissements sont consultés chaque année, afin de répartir la dotation selon les configurations proposées : configuration type bureautique et technique, type CAO-DAO ou portable

Phase de conception :

    Il faut d’abord recueillir les infos nécessaires à la création et évolution du réseau auprès des enseignants, personnels technique du lycée (électricien, maçon…) et personnels administratif.
Il faut créer un local technique pour le routeur/modem, le serveur pare-feu, le serveur administratif et IACA. Dans ce local, il faut un air sec et une température ambiante constante tempérée, une arrivée ADSL et une armoire de brassage. Il faut aussi réfléchir à la localisation et création des locaux techniques secondaires. C’est des locaux plus petits qui permettent d’alimenter en réseau les bâtiments.

   

    Point névralgique, le switch « cœur de réseau » dessert les « baies de brassage » des différents bâtiments du lycée par fibre optique (en orange sur la photo). Chaque ordinateur d’une salle est relié physiquement par des câbles éthernet (en blanc sur la photo) à l’un des ports des switchs des différentes baies de brassage .

Réflexion sur l’utilisation du réseau :

     Il faut identifier les contraintes matérielles, financières et logicielles.
Les bâtiments étant très ancien et pour des raisons économique, les câbles électriques et les câbles réseaux passeront dans les faux plafonds. Les prises seront distribuées dans les salles grâce à des grosses goulottes (une gaine pour l’électricité et une gaine pour câble réseau en cuivre)

Conception du réseau :

Le lycée comprend 8 bâtiments :
– 3 bâtiments sont reliés au réseau administratif
– 6 bâtiments sont reliés au réseau pédagogique

Organisation des ressources humaines :

– Rédiger un cahier des charges
– Lancer un appel d’offres
– Contacter les entreprises d’intégration de réseau, les revendeurs d’équipement pour faire des devis
– Planifier les travaux
– Lancer les travaux et suivre leurs avancements

    Des travaux ont été réalisés par nos agents techniques pour créer un local technique qui me permettra d’avoir une armoire de brassage pour la salle informatique sécurisé, un bureau, des armoires de stockage de pièces et tous les logiciels et licences de l’établissement pour une meilleure gestion du stock.

    Paramétrage du réseau pédagogique pour un réseau de classe C : 192.168.0.0 à 192.168.255.0. avec un masque de sous réseau 255.255.0.0

Bilan :

    En juillet 2006 à la fin de mon contrat, au sein du lycée, l’équipement informatique est réparti entre :
– 8 serveurs (AMON, HORUS, SLIS, SE3, PRONOTE BASE, PRONOTE RELAIS & NET, ANTIVIRUS 1 et 2) ;
– 2 NAS pour les sauvegardes automatisées du serveur pédagogique SE3 et du serveur de notes PRONOTE ;
– 325 ordinateurs « clients » ;
– 30 imprimantes réseau ;
– 1300 utilisateurs environ

bouton retour